Georg Lang, alors maire de Grosshabersdorf, a été un des fers de lance du jumelage qui réunit sa commune à Aixe-sur-Vienne depuis 36 ans. Il est décédé fin avril. Les Aixois perden…

Avec la mort de l’ancien maire de Grosshabersdorf

 

Quand la « pédale » resserre les liens entre communes éloignées. BELLAC. Le pari du CS Bellac cyclisme est d’allier Bellac à Wassertrudingen en vélo et resserrer plus encore le…

Quand le vélo resserre les liens au sein du comité de jumelage

 

La municipalité d’Auzances souhaitait rendre hommage à André Vénuat, maire de 1989 à 2014 et conseiller général de 1992 à 2004. Vendredi, elle a donc convié la population à la sall…

La salle omnisports dénommée Espace André-Vénuat

 

Les Schnorndorfer, habitants de la ville allemande jumelée à Tulle sont de passage en Corrèze. Pour eux, le jumelage a toujours du sens, et notamment chez les scolaires. Le jumelag…

Tulle et Schnorndorf fêteront leur 50e anniversaire de jumelage

 

Le comité La Crèche/Saint-Maixent de la Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (Fnaca) organise son 23e vide-greniers brocante dimanche 27 mai, a…

Rendez-vous dimanche, à partir de 6 h, au stade Groussard.

 

Après quatre jours à Cangas del Narcea dans la province montagneuse des Asturies (Espagne), la délégation française de L’Absie, Scillé et Vernoux-en-Gâtine est rentrée à l’issue d’un séjour intense qui s’est terminé par un feu d’artifice explosif.

La photo officielle du séjour en Asturies. Un séjour apprécié par les 60 participants du secteur.

 

Il y a quelques jours, lors de la fête du lycée pilote innovant international (LP2i) du Futuroscope, un groupe d’élèves a remis un chèque de 2760 € à Denis Brunet, président du comité de jumelage du Mirebalais, en faveur des enfants burkinabés.

Denis Brunet montre le chèque pour les enfants burkinabés.

 

Nous les avions quittées début février motivées et impatientes de décoller. Mylène, Claire, Julie, Justine, Marine, Charlène et Jeanne s’apprêtaient à partir pour le Togo. Ces sept étudiantes, dont deux Gâtinaises (Mylène et Claire),

Les sept futures enseignantes ont vécu une expérience enrichissante au Togo, où elles ont pu observer le système éducatif.

 

Depuis des mois, ils voulaient voir Madrid, ses palais, ses jardins, musées et cathédrales. 51 Bocains sont partis début mai sous la houlette de Josiane Cluzeau, présidente du jumelage, en suivant le programme que Lucien Saurigny leur avait mijoté.

Les Bocains ont visité quelques villes espagnoles emblématiques avant de se rendre à Méquinenza.

 

Les membres du bureau du comité de jumelage n’ont pas fait le pont lors de la deuxième semaine de mai avec deux jours de fêtes intercalés. Serge Maisonnave, le président du comité de…

Des liens forts tissés avec les Lorrains

 

X