Après trois jours très animés, l’Evangelishe Kantorei est repartie pour Heusenstamm. Rémy Berthon, qui a piloté cet évènement confie : « Nous avons vécu, partagé et fait partager un grand moment d’amitié franco-allemande, boosté par la musique, le chant choral, les rencontres, les échanges, bref, tout ce qui a contribué à la réussite de cette réception !

Avant « Je ne l’ose dire », chant renaissance commun.

 

Le bureau du comité de jumelage a organisé une réunion, mardi, avec les membres de l’association, afin de délivrer les résultats du repas organisé aux arènes et de la réception des…

Le jumelage sur de bons rails

 

X